Les méchants sont partout mon chéri… mais n’ai pas peur, papa et maman sont là.

Capture d’écran 2015-01-11 à 01.32.35

Quand il s’agit de parler politique, ce n’est pas mon truc. J’ai un avis plutôt mitigé sur le sérieux de notre gouvernement actuel, mais qui suis-je pour donner un avis inébranlable alors que tenir une conversation politique m’insupporte ? Et surtout que je n’en maîtrise pas tous les tenants et les aboutissants… Parler de comment élever des enfants ça oui, je gère, et encore. Quand on touche à l’adolescence je n’en suis pas encore à 100% de maîtrise, mais je peux tout de même aborder une grosse partie de la théorie… bref la politique ce n’est pas vraiment mon truc…
Les trois jours que la France vient d’essuyer c’était affreux, sans nom, abominable… Il n’y a malheureusement pas qu’en France que des attentats se produisent, il ne faut pas l’oublier ça non plus… Partout dans le monde des vies sont perdues au nom de causes dont je n’ose même pas penser, car celà aussi m’insupporte… Mais comme là c’est sur notre sol, ça nous touche plus forcément, et surtout ça nous unit.

L’élan de solidarité qui a suivi les attentats, ça m’a ému. Même de l’autre côté de la Manche il y a eu des rassemblements. Des milliers de personnes, françaises ou non, se sont réunies pour faire leur deuil. Certains pour revendiquer la liberté d’expression, d’autre pour pleurer la brutalité de notre monde… c’était poignant, j’ai trouvé ça beau, et je me suis dit que l’image que j’avais de ma France n’était peut être pas totalement perdue… et en quelques heures le gouvernement a envoyé valser la consistance que tout le monde tentait de mettre pour œuvrer ensemble…

Alors que les corps n’étaient probablement pas encore enterrés, que les larmes coulaient encore, on a commencé à entendre les bagarres politiques à la télé. FN ou pas FN, UMP qui s’oppose… et toutes ces onomatopées qui me donne l’impression que pour notre gouvernement nous ne sommes que des chiffres, des votants, du taux de chômage, des revenus… le petit peuple quoi… Ce « petit peuple » qui a montré en quelques heures une solidarité énorme, qui a prouvé qu’on pouvait vivre tous côte à côte et qui m’a donné une image de la France soudée. Ce « grand peuple », qui a cause d’une poignée d’Hommes, s’ignore.

Il y aura toujours une minorité qui emmerdera le monde entier, pardonnez-moi l’expression.Il y aura toujours des méchants comme je l’ai expliqué à mon fils, mais si nous sommes unis, alors ils seront seuls face au Monde et ils ne gagneront pas.

Il y aurait encore beaucoup à dire et à écrire, mais je laisse ça à de meilleures plumes que la mienne.

« Quand on était petit, il n’y avait pas de Juifs, de Musulmans, de Chrétiens, de blancs, de noirs, de jaunes… Il y avait juste des copains »

#NousSommesCharlie

#NousSommesEnsemble

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s